Bruxelles, le nouveau « solar valley » chinois ?

Le président d’Himin, premier producteur d’installations solaires au monde, émet la possibilité d’installer son QG pour l’Europe et le Moyen-Orient à Bruxelles. Il déclare avoir de grand projet pour la Belgique avec pour objectif de créer une « vallée solaire » chinoise en Belgique.

Un projet de grande envergureVallée solaire chinoise en Belgique

En avril dernier, Mr. Huang Ming, le président du géant chinois Himin, était en visite à Bruxelles pour discuter d’un projet de grande envergure. Le magnat du photovoltaïque a des vues sur la capitale et aimerait y installer son QG pour l’Europe et le Moyen-Orient. Son objectif est de créer une sorte de « vallée solaire » chinoise en Belgique, équivalente à celle de Dezhou qui est actuellement le plus grand centre de production d’énergie solaire de Chine. À cela, il ajouterait une usine, un centre de recherche et de logistique, des espaces de promotion pour l’entreprise et des solutions globales offertes en matière de micro-émission.

Un négociateur de Brussels Invest and Export a déclaré : « Ce serait le rêve absolu. Himim a confirmé qu’il voulait implanter son quartier général européen à Bruxelles. Mais le groupe va d’abord s’installer quelques mois dans l’incubateur que nous avons installé sur le site de Tour & Taxis pour tester le marché du Vieux Continent. »

D’autres projets solaires en Belgique

Il est prévu qu’un représentant chinois vienne finaliser les derniers détails de ce projet en juin. De son côté, Benoît Cerexhe, le ministre bruxellois de l’Economie (CDH), se dit enchanté : « Himin, ce n’est pas l’épicier du coin qui débarque, mais un groupe énorme. Il existe un réel intérêt des Chinois pour notre pays. Cela va avoir des retombées positives pour la Région, mais aussi pour la Belgique entière puisqu’il y a d’autres projets importants, notamment à Willebroek » Pour lui, ce projet vient s’ajouter à l’installation de plusieurs banques et hôtels de luxe chinois. Et la visite des maires de Beijing, Shenzhou et Shenzen, promet d’autres projets. D’ailleurs, les rendez-vous « business » s’enchaineront durant les semaines à venir.